[ Disrupt HR ] La pénurie des talents n’existe pas

David Bernard, CEO & fondateur d'Assessfirst était sur la scène du Grand Rex à l’occasion de Disrupt HR 2022, le plus grand talk international RH pour présenter sa vision des RH et ses convictions sur le recrutement. Alors, la pénurie des talents existe-t-elle vraiment ? Réponse en 5 min.

 

1. Un marché de l’emploi en tension

Les recruteurs déplorent chaque jour le manque de talents pertinents pour répondre à leurs besoins en recrutement. On ne compte plus les articles et les guides pour “attirer les bons talents” ou “se démarquer auprès des candidats”, a fortiori dans des secteurs en perte d’attractivité comme la restauration, l’hôtellerie mais aussi le retail ou la santé. Et le problème devrait prendre de l’ampleur dans les années à venir : une étude estime que d’ici 2030, 1 million et demi de profils hautement qualifiés viendront à manquer.

 

2. Le déséquilibre est-il réel ?

Pour David Bernard, nombreux sont les recruteurs qui s’appuient aujourd’hui encore sur des méthodes “traditionnelles”, désormais inadaptées au marché du travail. La présélection se base sur des critères tels que le diplôme, l’école, le niveau d’expérience professionnelle… Des critères peu fiables pour prédire la performance réelle de l’employé, une fois intégré dans les rangs de l’entreprise. Aujourd’hui, le travail évolue à vitesse grand V : il faut miser non plus sur les compétences techniques et les diplômes, mais sur les compétences qui vont permettre de s’adapter à un environnement changeant. En d’autres mots : les soft skills.

3. L’importance des soft skills

La souplesse, l’adaptabilité, le travail en équipe, la capacité d’apprentissage ou encore la créativité : autant de soft skills essentielles aujourd’hui, face à l’obsolescence accélérée des hard skills (durée de vie de 3 ans vs 40 ans en 1980). Ce que cela signifie ? David Bernard est catégorique : aujourd’hui, il faudra apprendre 10 fois plus qu’on ne le faisait avant… et cela impose de centrer ses process de recrutement autour des compétences douces, en s’intéressant à la personnalité et au comportement des candidats. En bref, réintroduire l’humain dans les processus de recrutement pour s’adapter à la réalité du marché. Une approche qui, pour David, permettra non seulement de répondre à la pénurie de talents, de prédire la performance avec plus de fiabilité mais aussi et surtout d’amener plus de diversité dans les entreprises.

 

A la recherche d’inspiration pour préparer la rentrée ? Visionnez le replay Disrupt : 14 pitchs inspirants pour bousculer votre approche du recrutement !

 

Golden Bees
Golden Bees
À la croisée du conseil et de la tech, Golden Bees - filiale de Figaro Classifieds - est la première agence de marketing programmatique RH en Europe. Créée en 2015, Golden Bees oeuvre à mettre les RH au coeur de la performance de l’entreprise, et intervient sur le conseil média, technologique ou encore l’analyse de données RH. Golden Bees optimise la digitalisation et l’organisation de la chaîne du recrutement des entreprises, pour permettre aux recruteurs d’améliorer la performance de leur stratégie de communication RH et de sourcing, quels que soient leurs partenaires actuels ou futurs. Notre mission est simple et pourtant essentielle : apporter un ROI mesurable et pertinent aux entreprises.

Related Posts

[Baromètre] Marché de l'emploi en ligne : 3e trimestre 2022

Qui dit nouveau trimestre dit nouveau baromètre de l’emploi en ligne. Découvrez les grande...

Webinar | Recrutement en tension

[Replay | Webinar Golden Bees x RH Matin] Recrutement en tension : reprenez le contrôle av...

[Baromètre] Marché de l'emploi en ligne : 2e trimestre 2022

Comme chaque trimestre, Golden Bees partage son nouveau baromètre de l’emploi en ligne. Zo...